Ré-ouverture généralisée et obligation de scolarité

Suite aux déclarations de Monsieur le Président de la République du dimanche 14 juin, à la mise à disposition ce mercredi 17 juin au soir du nouveau protocole sanitaire très simplifié et aux indications ce jeudi 18 juin de la Direction Académique de notre département, nous allons ouvrir l’établissement dès lundi 22 juin dans les conditions suivantes :

  • La scolarisation en présentiel au collège est redevenue obligatoire. Tous les élèves doivent donc reprendre les cours au collège selon l’emploi du temps habituel qu’ils suivaient avant la fermeture du 16 mars (en respectant les semaines A et B telles qu’elles sont indiquées dans le calendrier en avant-dernière page du carnet de correspondance). Seuls les cours de langue vivante 2 (espagnol ou arabe), latin et option foot feront l’objet d’une adaptation afin de ne pas brasser les élèves de classes différentes.
    Il est à noter que les cours seront assurés jusqu’à la fin de cette année scolaire, c’est à dire jusqu’au vendredi 3 juillet.
  • Le port du masque reste obligatoire pour tous les élèves, ce masque devant être fourni par les familles. Par ailleurs, les masques respiratoires n’ayant qu’une efficacité de 4 heures maximum, les élèves qui prendront leurs repas au collège devront être équipés de 2 masques afin de pouvoir changer de masque pour suivre les cours de l’après-midi en toute sécurité.
    Nous rappelons à ce propos que l’entretien des masques lavables fournis aux élèves est de la responsabilité des familles.
  • L’application des « gestes barrières » (port du masque, lavage régulier des mains, interdiction des contacts physiques, tousser dans son coude et utiliser des mouchoirs jetables) reste obligatoire pour tous.
  • Les familles doivent continuer de surveiller la température (inférieure à 38°C) de leur enfant ainsi que tout symptôme préoccupant afin de ne pas envoyer un enfant malade au collège.
  • Dans le cas où un(e) élève développerait des symptômes évoquant une infection à la* CoViD-19 durant les cours, cet(te) élève sera aussitôt pris(e) en charge par l’infirmière qui avertira la famille et la/le placera dans une salle spécifique en attendant que la famille vienne le/la chercher. Les éventuelles suites pour les élèves et adultes l’ayant côtoyé(e) nous seront indiquées par le médecin référent de l’inspection académique en liaison avec la cellule spécialisée de l’ARS qui suit ce dossier.
    * L’Académie Française s’est prononcée pour l’usage du féminin puisque CoViD est l’acronyme anglo-saxon de « Corona Virus Disease » (maladie du coronavirus). Le terme « Disease » anglais se traduisant en français par le terme féminin « maladie » cet acronyme devient aussi féminin (le terme « coronavirus » adossé n’étant qu’une précision sur le type de la maladie).
  • La distanciation en classe n’est plus qu’une recommandation relative aux capacités de l’établissement en termes de surfaces et de matériel. Ainsi les élèves pourront être côte à côte sur une même table double s’il n’est pas possible de les séparer davantage. Les élèves de classes différentes devront cependant respecter la distance de 1m dans les espaces commun et la cour afin de limiter les risques de contamination par le brassage de groupes différents. Les croisements d’élèves dans les couloirs doivent aussi être limités mais ne posent en fait un réel problème que lorsque les élèves restent au contact d’élèves d’autres classes pendant au moins 15 minutes, ce qui n’est pas le cas lors des croisements dans les couloirs ou les escaliers.
  • Afin de limiter le brassage des élèves, la cour de récréation sera temporairement séparée en deux parties : l’une pour les 6e et 5e, l’autre pour les 4e et 3e.
  • La prise des repas continuera à être assurée dans la salle de restauration sur le temps de midi. Cependant, la soudaineté de la demande présidentiel et la brièveté du délai de décision et d’organisation suite à la mise à disposition tardive du nouveau protocole ne nous a pas permis d’anticiper suffisamment la commande du nombre de « paniers-repas » nécessaires pour les élèves demi-pensionnaires. C’est pourquoi nous demandons à toutes les familles qui le peuvent de fournir un panier-repas à leur enfant pour au moins les deux premières journées de reprise des cours.

A noter : la désinfection quotidienne des salles et des surfaces les plus fréquemment touchées demeure mais ne nécessite plus qu’un passage par jour. Cette évolution dans le nouveau protocole a amené le Conseil Départemental à alléger son propre protocole de désinfection et augmenter le nombre de salles qui peuvent être nettoyées, ce qui nous permet d’accueillir tous les élèves. Cependant, la désinfection étant obligatoire, si nous n’avions pas suffisamment d’agents d’entretien et que toutes les salles ne puissent pas être désinfectées, nous nous verrions dans l’obligation de déplacer les cours concernés vers les espaces extérieurs dans l’enceinte du collège.